#ACHERES - VICTOIRE DU DIALOGUE SOCIAL et DU SERVICE PUBLIC !!!

Publié le par CGT

Achères, le 2 juillet 2015

Notre organisation syndicale a signé avec Monsieur le Maire un nouveau relevé de décisions ce mercredi 1 juillet. Cet accord est l’aboutissement de l’action des personnels et des Achérois avec la CGT depuis le 2 avril contre le projet de transfert vers une société privée de la distribution des repas sur les deux plus gros restaurants scolaires de la ville (Henri-Wallon et Joliot-Curie).

Cet accord découle du respect de l’engagement de la municipalité, suite au premier relevé de décisions signé le 20 mai 2015, à ouvrir de véritables discussions avec les représentants du personnel.

Le dialogue social, une fois établi, a permis de trouver des solutions répondant aux revendications, exigences et contraintes de chacun.

Pour démontrer que le service public peut être efficient et efficace, le syndicat CGT a présenté un projet de réorganisation de service sur les missions de restauration et d’entretien. Ce projet a été travaillé avec les syndiqués et les personnels qui étaient dans l’action.

Nous avons aussi pris en compte les exigences de la municipalité qui avait pour objectif de chercher à dégager des économies dans le budget de fonctionnement. Par cette nouvelle organisation du travail, nous avons prouvé qu’il était possible de conserver un service en régie municipale, de travailler à l’amélioration des conditions de travail des personnels et de répondre aux contraintes financières de la collectivité sans passer par la soi-disant solution de la privatisation.

La validation par Monsieur le Maire et sa Direction Générale des grands principes de ce projet se retrouvent dans les points de l’accord signé ci-dessous:

  1. La nouvelle procédure de marché public qui doit être lancée sur la restauration sera limitée aux prestations fabrication et livraison des repas.

  2. Une nouvelle organisation du travail sera mise en place à compter du 1 novembre.

  3. Cette organisation a pour objectifs :

a - d’éviter au maximum pour les agents une double hiérarchie (restauration / entretien)

b - de passer en restauration d’un temps de travail journalier de 5h30 à 7h12 et un effectif sur le principe de 1 agent pour 70 repas servis

c - sur le secteur entretien, une nouvelle organisation sera proposée après un état des lieux qui permettra une évaluation de la charge de travail

  1. Les postes d’emplois permanents occupés par des titulaires absents du service pour des périodes de longues durées seront remplacés par des CDD pour remplacement.

  2. Les contrats de vacataires devront se limiter au sens défini dans la charte de la vacation.

Nous, les militants de la CGT, sommes conscients du travail qu’il reste à accomplir pour la mise en œuvre de ce projet de réorganisation et nous y serons vigilants. Des engagements ont été pris entre la Direction Générale et le syndicat CGT de poursuivre le travail de concertation pour affiner l’organisation du travail dans le respect de l’accord. Le résultat de ce travail fera l’objet d’un passage en CTP fin septembre pour une mise en application au 1 novembre.

L’issue de ce conflit n’est ni une défaite de la majorité municipale, ni une victoire pour le syndicat CGT.

L’issue de ce conflit est une victoire pour :

  • le dialogue social

  • le service public

  • le mode de gestion en régie municipale

  • l’emploi public et le statut de la fonction publique territoriale

Nous pouvons seulement regretter le climat délétère qui a existé dans certains services et vis à vis de certains agents, en particulier en direction de ceux qui osent revendiquer, relever la tête et donner leurs avis. Nous contestons les méthodes et les arguments qui ont amené à certaines non-reconductions de contrats.

C’est pourquoi, nous avons exigé auprès de Monsieur le Maire et de sa Direction Générale que nous ne voulions plus revivre ce type de pratiques qui est vécu comme un manque de respect du travail accompli pour la ville et les Achérois depuis plusieurs années. En octobre seront recrutés des agents sous contrat à durée déterminée en remplacement des titulaires absents, nous avons d’ores et déjà demandé que les recrutements soient pilotés par le Directrice des Ressources Humaines et que le premier critère soit l’ancienneté de contrat à la ville d’Achères.

La CGT tient à remercier tous les agents, tous les Achérois et les militants des diverses organisations de la CGT qui ont contribué à ce résultat. C’est bien la preuve que par le rassemblement, le débat, l’action réfléchie et partagée par tous, il est possible de trouver des solutions qui répondent à l’intérêt général.

SYNDICAT CGT DES TERRITORIAUX D’ACHERES

Publié dans ACHERES

Commenter cet article