première rencontre entre le président Tautou et la #CGT #GPSO

Publié le par CGT

première rencontre entre le président Tautou et la #CGT #GPSO

Mardi 1er mars, la CGT (Marc Souchard : service des Eaux à Limay, Benjamin Vaccari : Environnement à Conflans, Alexandre Fontaines : ENM de Mantes la Jolie, Philippe Toutyrais et Catherine Couturier pour la CSD CGT 78 des territoriaux) a été enfin reçue par M. Tautou (Président), M. Honoré (Maire d’Achères et Conseiller Délégué en charge du Personnel), Mme Champagne (DRH), M. Briche (Assistant au Cabinet du Président). 1 heure devait nous être consacrée, la rencontre dura 2h30 en raison des questions que nous avons abordées :

 

  •  Condition de la mise en place d’un véritable dialogue social et de l’exercice du droit syndical
  • Elaboration d’un accord-cadre sur les conditions de transfert des personnels dans le cadre de la fusion des 6 EPCI puis des agents des collectivités.
  • Etat des lieux sur l’organigramme fonctionnel et l’organigramme opérationnel – situation des agents qui sont aujourd’hui sans réelle affectation sur un poste bien défini.
  • Etat des lieux sur l’affectation géographique des agents – Bilan sur l’attribution de la prime mobilité.
  • Cas des agents de Poissy, Achères et Conflans qui auraient dû faire l’objet d’un transfert ou MAD en 2015 du fait de l’élargissement des compétences de la CAPAC et qui ne l’ont jamais été dans les faits !!!
  • Convention de gestion provisoire entre CU et Communes (consultation des CT)
  • Grille d’évaluation sur les compétences transférables à la CU (% de l’activité du poste)
  • Calendrier des transferts de compétences et des transferts ou MAD des agents des communes vers la CU
  • Est-il envisagé des reprises de compétences (ex : Petite Enfance…) par les communes.
  • Définition précise de la compétence Voirie
  • Calendrier et contenu des compétences d’intérêt communautaire (sport-culture-…)
  • Etablissement d’un protocole électorale dans le cadre des élections CT et CAP.
  • Mise en place d’un suivi sur la santé des personnels – Evaluation des RPS.

Après un tour de table, M. Tautou précise que son directeur de Cabinet est en congés et ajoute « congés, un
mot qu’il devrait rayer de son vocable » !!! Ça commence bien…

Quelques réponses et commentaires à retenir :

M. Tautou : « Un droit existe et doit s’appliquer, je n’ai pas de difficultés majeures, je suis ouvert à la discussion si la demande est raisonnable » en réponse au dialogue social. Allez au bout de ce tract et vous comprendrez !!!

Mme Champagne : « Nous ne sommes pas en capacité de vous remettre un organigramme »…« On n’a pas encore la liste complète des personnels à jour » … êtes-vous en capacité de nous donner les lieux d’affectation des agents ? « Non » Vous ne savez donc pas où travaillent les agents !!! « Non, les Directeurs de pôle savent mais pas en DRH » !!! « Les lieux d’affectations ne sont pas encore totalement arrêtés et définitifs » « Il reste encore une quinzaine d’agents à affecter sur des postes, tous le seront » « La reprise de paye en janvier fut très compliquée » Existe-t-il un intranet afin de pouvoir communiquer en direction des personnels ? « Non pas pour l’instant, les agents ont gardé les anciennes adresses mail » 

La mise en place de GPSO : « C’est RUSTIQUE » !!!

Ce constat n’est pas celui de la CGT mais, hélas, celui du Président de la DRH.

Que conclure ? Volonté politique de ne pas donner d’informations à la CGT ? Incapacité technique de faire une extraction d’un tableau Excel ? Une direction des RH dépassée par l’ampleur de la tâche ?


Pour la CGT, nous qualifions plutôt les faits et les actes de MALTRAITANCE et D’OPACITÉ !!!


Comment être bien dans sa tête et assurer ses missions quand : tu ne sais pas si ton poste est maintenu, si ton contrat va être renouvelé, un jour on te dit : tu déménages à Carrières, le lendemain, tu ne déménages plus, finalement si, tu vas à Aubergenville, oui tu vas bien être payé par la CU, sans affectation, va falloir que tu changes de métier, tes congés ??, tes RTT ??, ta mutuelle ??, ta NBI ??...etc… C’est pourquoi, nous avons demandé que soit mis en place un observatoire sur la santé des personnels et en particulier sur les RPS (risques psychosociaux).


Face à la réponse négative de négocier dans l’immédiat un accord cadre, nous avons demandé des précisions sur les droits des personnels en matière de congés, temps de travail, protection sociale,…Réponse : « Ce que les personnels avaient par le passé sera préservé, puis HARMONISé» !!! Jusqu’à quand ? « Des négociations auront lieu, on peut penser jusqu’au 1er Janvier 2017 ».


Une situation précaire pour les droits et les acquis des personnels pour l’avenir !!!

 

Chacun comprendra donc l’importance du choix des futurs élus au Comité Technique.


Les élections au CT et aux CAP devraient avoir lieu début Juin. Nous avons fait part de notre désaccord sur le principe d’un vote électronique car peu fiable et surtout source d’un taux d’abstention très élevé. Nous avons affirmé notre souhait, en raison de la « jeunesse » de la CU, du vote physique à l’urne ou par correspondance. 


Les transferts des compétences des communes vers la CU auront lieu au plus tôt en janvier 2017. En attendant, les conventions de gestions provisoires définiront les évaluations en matière de personnel, de moyens techniques et financiers mis à disposition. Nous avons rappelé que ces conventions doivent faire l’objet d’avis des Comités Techniques avant validation.Quand seront-elles disponibles ?

Réponse du Président : « Je l’ignore » Dans ces conditions, comment la CU et l’ensemble des 73 communes vont pourvoir établir des budgets sincères ? Pas de réponse et un grand blanc s’installa !!!

Confirmez-vous que les agents des communes dont les missions ne sont pas à 100% transférables auront le choix de la mise à disposition (MAD) ? « Oui » 

Pouvez-vous nous définir la compétence Voirie ? « C’est simple et compliqué » « Tout ce qui est de mur à mur »« avant de vous répondre, nous devons d’abord mettre les choses carrées » !!! Les espaces verts au milieu des voiries seront-ils transférés ? « Oui, certainement » « Ce qu’on nous demande de faire pour une CU est tout simplement de la folie » dixit le Président !!!

Aurons-nous des compétences reprises par certaines communes ? « Oui, certainement mais peu, la police,le périscolaire et les centres de loisirs » La Petite-Enfance ? « Non » Envisagez-vous la création de services communs ? « Non mais GPSO accompagnera les communes pour la
mise en place de mutualisation horizontale entre communes »

 

Une dernière question :

Un forum est prévu le 22 mars à Poissy, pouvez-vous nous expliquer le contenu et le sens de cette initiative ?

Mme Champagne nous précise « qu’il est repoussé, la date n’est pas encore connue, le but est de permettre à chaque agent de découvrir le potentiel des différents métiers qu’offre la CU, mobilité, formation, l’objectif est de se connaître, différents stands seront présents, notamment les RH pour répondre aux questions des agents ».

La CGT se félicite de cette initiative et demande de pouvoir avoir un stand ? Et là : Le Président s’emporte et refuse catégoriquement notre présence lors de ce forum !!! Pour M. le Président, le dialogue social a des limites, notre demande était pourtant très raisonnable.


C’est sans compter sur la détermination des militants de la CGT, nous serons là, à l’extérieur pour vous accueillir et débattre avec vous.


Syndiquez-vous en rejoignant le syndicat CGT-GPSO
Contact : csdcgt78@laposte.net • Tél. 06 06 90 95 62 / 06 71 14 14 35

première rencontre entre le président Tautou et la #CGT #GPSO
première rencontre entre le président Tautou et la #CGT #GPSO

Publié dans GPSO

Commenter cet article