A la mairie de Poissy : le syndicat CGT invite les personnels à résister

Publié le par CGT

A la mairie de Poissy : le syndicat CGT invite les personnels à résister

Dès son élection, le nouveau maire annonce clairement les règles à ses agents :

« L'heure est venue d'être dans le jeu ou hors-jeu ».
Martelé en permanence comme un leitmotiv, ce slogan sportif a un but :

Détruire le service public et les personnels qui l'assurent.

D'après le bilan social de 2013, au 31 décembre, les effectifs étaient composés de 1095 agents (643 titulaires, 452 non titulaires). En février 2016, on compte 1013 agents (642 titulaires, 371 non titulaires). Nous constatons une diminution de 81 agents non titulaires et 1 agents titulaires.


Maintenant que nous avons fait ce constat, regardons la réduction des dépenses de
fonctionnement sur ces mêmes périodes. Dans le dernier « Le Pisciacais », il est écrit que les
dépenses de fonctionnement passent de 69,25 M€ en 2013 à 64,1 M€ en 2016.

Ce qui représente une baisse de 5,15 M€ en 3 ans. Moins de dépenses de fonctionnement, c'est
moins de personnel (masse salariale), moins de moyens matériels dans les services, moins d'actions en direction des Pisciacais.

C'est la qualité du service public qui est attaquée.


Comment faire plus avec moins ? : Exemple, il est demandé aux agents « de regarder les
objets destinés aux poubelles, afin de recycler ces derniers qui pourraient resservir dans
l'animation »


Le constat est sans appel, après avoir réussi à réduire la masse salariale et à stimuler des
démissions volontaires, l'objectif est maintenant de se séparer des agents les plus fragiles.


Nous condamnons fermement le terme utilisé de « Chasse aux tricheurs » par M. le Maire dans sa dernière lettre aux agents !


Après nous avoir contraint à nous serrer la ceinture depuis 2 ans, M. le Maire, dans son
dernier édito, stigmatise les personnels qui ont enfin obtenu une augmentation salariale
de 0,6% du point d'indice tout en sachant que celui-ci était bloqué depuis 2010.

C'est pourquoi, la CGT dénonce la façon brutale avec laquelle les agents de la ville de Poissy sont traités. Pression sur le personnel, déménagements ou fermetures de services, isolement des agents, remise en cause du jour de carence, prime de présentéisme, fiche d'entretien de retour après absence, chasse aux arrêts de travail...


Il y a urgence à résister à ces pratiques.

Le meilleur moyen de combattre la peur et l'isolement est de se rassembler, d'échanger, d'élaborer des revendications.


Poissy, le 15 avril 2016

« L’heure est venue d'agir ensemble avec la CGT ! »

Publié dans Poissy

Commenter cet article