Dans l'action jusqu'au retrait !

Publié le par CGT

Dans l'action jusqu'au retrait !
Dans l'action jusqu'au retrait !
Dans l'action jusqu'au retrait !

Montreuil, le 23 mai 2016

Préavis de grève du 30 mai au 14 juin 2016

Madame la ministre, Monsieur le ministre,

Le contexte actuel demeure marqué par l'opposition au projet de loi gouvernemental sur le code du travail et par la forte déception des agents suite aux annonces gouvernementales sur l’insuffisante augmentation des salaires dans la Fonction publique.

Par ailleurs, il existe de nombreuses revendications locales qui s'expriment aussi dans la période. Celles-ci ont pour principaux sujets la réorganisations du service public, les conditions de travail, les suppressions de postes, les remises en cause régressives des modalités d'organisation du temps de travail.

Les mobilisations depuis les 9 mars, ainsi que le soutien majoritaire de la population démontrent la forte exigence du retrait du projet régressif porté par la ministre du Travail, projet qui constitue une attaque contre l'ensemble du monde du travail.

Tout nouvel abaissement des garanties collectives aura des conséquences importantes pour les fonctionnaires, les agents contractuels et leurs familles. L'intérêt convergent des salariés et des agents de la Fonction publique est de se mobiliser collectivement contre cette attaque portée par le gouvernement. En dépit du recours antidémocratique de l'article 49-3 de la constitution, la mobilisation se renforce comme en attestent la journée de mobilisation du 19 mai et le développement de grèves reconductibles et d'actions de blocage de l'économie.

Concernant les salaires dans la Fonction publique, les insuffisantes revalorisations du point d'indice n'auraient pas eu lieu sans la mobilisation des personnels, mais le compte n'y est pas au regard des pertes cumulées depuis plus d'une décennie concernant les salaires des agents publics.

Les réformes engagées en matière d'action publique, dont celles découlant des lois NOTRe et MAPTAM, vont à l'encontre du développement nécessaire du service public et éloignent les agents de leur mission. Elles aggravent considérablement leurs conditions de travail.

Lors du 51ème congrès fédéral, la CGT a appelé à poursuivre et à amplifier la mobilisation unitaire interprofessionnelle.

Dans ce cadre, afin de permettre aux personnels de la Fonction publique territoriale de participer aux mobilisations à venir sur ces questions revendicatives, nous déposons des préavis de grève de 0 à 24h pour l'ensemble des agents de la Fonction publique territoriale pour les journées suivantes : 30 mai, 31 mai, 1er juin, 2 juin, 3 juin, 4 juin, 5 juin, 6 juin, 7 juin, 8 juin, 9 juin, 10 juin, 11 juin, 12 juin, 13 juin et 14 juin 2016.

Nous restons disponibles pour une négociation dans le cadre de ce préavis et nous vous adressons, Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, nos sincères salutations.

Pour la fédération CGT des Services publics Baptiste TALBOT, Secrétaire général

Publié dans Grève

Commenter cet article